DEPANNAGES DE LABOBINE
connexion en npopur
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Varier vitesse rotation
Lun 16 Oct - 19:44 par LABOBINE

» Restauration Electrique Combiné Lurem C26
Ven 13 Oct - 12:50 par LABOBINE

» Disjoncteur thermique qui saute sur moteur Kity
Dim 8 Oct - 18:29 par errivan

» Moteur de bétonnière
Dim 8 Oct - 10:29 par SERGIOSSS

» recherche schema électrique
Sam 7 Oct - 21:24 par LABOBINE

Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier

Partenaires

créer un forum

Suivre Forumactif sur Facebook Suivre Forumactif sur Twitter Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Pinterest


Montage série/parallèle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Montage série/parallèle

Message  LABOBINE le Mer 20 Sep - 8:22

Bonjoour,
Pour mettre en parrallèle il faut que chaque bobine puisse supporter 230v alors que là elles ne supportent que 110 et donc il faut multiplier par 2 le nombre de spires et diviser par 2 la secton du fil et si la section est du 18/100 il vous faudra du fil de 13/100 et qe vous ne trouverez pas n'importe où et surtout en détail.

_________________
Cordialement
G. Labobine
avatar
LABOBINE
Admin

Messages : 876
Date d'inscription : 11/11/2014
Localisation : 12000 RODEZ

Voir le profil de l'utilisateur https://sites.google.com/site/rebobinagebobinage/home

Revenir en haut Aller en bas

Montage série/parallèle

Message  jfo le Mar 19 Sep - 12:37

Bonjour.

Suite à des odeurs de plastique brûlé j’ai démonté le moteur de ma hotte Vendômois âgée de 34 ans.. ! Le moteur d’aspiration était en 220 volts et deux vitesses, et assez bruyant depuis quelques temps.

Bien entretenue elle ne recelait aucune graisse imbrûlée et le moteur semblait impeccable. Il faut dire  qu’elle ne servait que rarement, dans l’annexe du jardin où nous avons installé une cuisine d’été.
Lorsque j’ai testé le moteur j’ai constaté des coupures de continuité dans les bobinages, et évidemment une bonne odeur … d’isolant cramé !
Plusieurs fils sortaient du noyau de chacun des bobinages, lesquels fils je n’ai pu identifier dans l’ordre de leur alimentation. Seuls les fils bien visibles sur le pourtour des bobines, et connectés aux barrettes de liaison, m’ont permis de déduire ( à l’ohmmètre) que les deux bobines de 23 ohms chacune étaient connectées en série pour au moins une des deux vitesses, entre le fil noir et le blanc.

En débobinant l'un des enroulements, celui semblant le plus endommagé, je me suis aperçu qu’un deuxième enroulement apparaissait dessous, mais bobiné en sens inverse du premier, et ce second enroulement ayant totalement brûlé.

Je n’ai pas compté les spires du premier enroulement, mais au vu du fil que j’ai récupéré du second enroulement, en le coupant à moitié et en recomptant les brins de ce dernier, il devait bien avoir un rapport de 2 à 1 entre l’enroulement supérieur et l’inférieur totalement perdu (environ 20 mètres pour ce dernier) . Ce qui expliquerait les grandes et petites vitesses, respectivement.

Mais je n’arrive pas à me représenter le schéma de connexion permanente (voir photos) des deux séries de bobines, l’une étant bien vraisemblablement en série et l’autre aussi, mais avec un pôle de phase (fil blanc) et deux pôles de neutre (rouge et noir) par l’inverseur du panneau de commande, comment relier sélectivement les enroulements ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Ma question est donc :
Est-ce que je peux rebobiner ce moteur en seulement deux enroulements simples de chaque coté et une commutation bi-vitesse par une commutation au choix en série ou parallèle des deux enroulements ?

Il me semble que j’y gagnerai en simplicité et en sécurité au regard du fait que les enroulements intérieurs étant forcément inducteurs lorsque les supérieurs sont alimentés en série, la surchauffe ait pu provenir de là.

Je dispose d’une carte électronique avec temporisation qui commanderait ce moteur par des relais sélecteurs incorporés à la carte. Il ne me resterait plus qu’à configurer l’alimentation des bobines par les deux relais 4 contacts/deux positions chacun de la carte. Le moteur ayant a puissance de 250W, comme celui qui était relié à l’origine sur cette carte électronique.

Enfin, dernière question : où trouver du fil de cuivre émaillé de 0.18 millimètres sans pour autant être obligé d’en acheter une bobine de 300 mètres, ou plus… ?

D’avance merci pour votre réponse, et aussi bravo pour votre site très éducatif pour nous les nuls comme moi en électricité de puissance.

Jean-François.

jfo

Messages : 1
Date d'inscription : 14/09/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum